On continue la découverte des temples d'Angkor et des aletours de Siem Reap ! Un article détente, avec beaucoup de photos et pas trop de texte.

Troisème jour à Siem Reap : musée des mines anti-personnelles et temples éloignés.

C'est reparti pour un levé aux aurores. Aujourd'hui, c'est Mr Ramet, super chauffeur d'un rutilant tuk-tuk que nous avons démarché la veille, qui nous conduira vers des temples plus éloignés de la région. Les temples d'Angkor s'étendent en effet sur plusieurs centaines de kilomètres-carrés. Il est donc impossible de tout voir en trois jours mais plusieurs perles d'architectures sont accessibles en quelques heures de route. Au programme de la journée, Bantheay Srei, Beng Melea et Ba Kong, pour une boucle de 100 kms qui devrait nous occuper jusqu'à la nuit.

Mr Ramet 3Qu'il est beau, notre Samet, devant son tuk-tuk fait main ;)

Cette fois, nous nous sommes convenablement équipés: manteaux, bonnets, écharpes, capuches, nous sommes parés pour les deux heures de routes cabossées dans la campagne cambodgienne qui nous attendent. Effectivement, pas besoin d'aller bien loin pour changer d'air ; à peine sortis de la ville, on se retrouve vite dans le Cambodge rural et la rase campagne, où champs de riz, cocotiers, cabanes en bâches bordent la route…

tuk-tuk 3       tuk-tuk 4
Si la route est déserte le matin, on croise des ribambelles de petits loups qui reviennent de l'école dès le milieu d'après-midi.

Sur le chemin du premier temple de notre liste se trouve le musée des mines anti-personnel, l'occasion de se plonger pour une heure dans l'Histoire plus contemporaine du pays.
On y trouve des milliers de mines et d'armes ramassées par le fondateur du musée lui-même. Enrôlé comme Khmer rouge quand il était enfant, après que sa famille ait été tuée, il a d'abord posé des centaines de mines sur ordre du régime. Après la chute de ce dernier, il est retourné déminer les endroits où il était passé quelques années plus tôt avant d'aider d'autres villages à se débarrasser de leurs mines. Si le Cambodge est aujourd'hui débarassé d'une bonne partie de ces fléaux, le problème est loin d’être résolu et les victimes encore nombreuses dans les campagnes.

Un peu plus éduqués sur l'Histoire du Cambodge, nous rejoignons Banteay Srei, aussi appelé Lady Temple, le temple des femmes, en raison de ses sculptures d'une finesse telle qu'on soupçonne des femmes de les avoir réalisé. Les nombreux détails joliment conservés sont relevés par la couleur rose de la pierre.

Lady Temple 8Dans les allées étroites du temple...

Lady Temple 2     Lady Temple 7

Lady Temple 1... murs, piliers, frontons, chaque centimètre-carré de pierre est recouvert de sculptures d'une minutie à se damner.

Lady Temple 10Vue d'ensemble de Banteay Srei.


Une autre heure de route à travers la belle campagne cambodgienne
nous emmène ensuite à Beng Melea, un vieux temple dans la jungle littéralement détruit par les arbres.

Beng Melea 10L'une des nombreuses portes de l'allée qui mène à Beng Melea.

Beng Melea 5Les puissantes racines des arbres se frayent aisément un chemin à travers les pierres, n'hésitant pas à les déloger quand elles gènent.

Beng Melea 13

Il est déjà
midi et la foule commence à affluer. Les touristes Chinois passent sans vergogne par dessus les barrières et les mises à distance pour prendre des selfies, ce qui agace prodigieusement Yannick, mais que voulez-vous, ils nous surpassent en nombre et le personnel charger de surveiller le temple ne semble pas réagir.

Beng Melea 9Les lianes ne sont pas en reste quant à l'invasion.

Après le déjeuner, je profite des deux heures de route jusqu'à Ba Kong pour faire une petite sieste, en prenant soins de caler mes rangers de manière à ne pas pouvoir passer malencontreusement par-dessus bord avec les cahots de la route.

Encore des marches et des vieilles pierres, des passages secrets et des éboulis, on s'en lasse sans s'en lasser, la fatigue poussant d'un coté, l'émerveillement de l'autre. Ba Kong est un autre temple tout en hauteur, avec cinq niveaux qu'on peut escalader à loisir pour découvrir ses restes de sculptures et de statues.

Ba Kong 1Yannick et ses Ray Ban,à l'assaut du Ba Kong.

Ba Kong 3

Ba Kong 5Des marches, des portes,des passages secrets, vous commencez à connaître autant que nous maintenant !

Ba Kong 12
Vive les tourelles!

Mr Ramet, qui nous attendait tranquillement sur son tuk-tuk, nous propose de prolonger un peu notre visite et d'aller voir a Preah Ko, un petit temple juste à côté de Ba Kong. Avec plaisir !

Preah Ko4La jolie pierre rose de Preah Ko, dans le calme de la fin de journée.

Preah Ko 6


De r
etour en ville, malgré une journée complète de route chaotique, notre chauffeur fait quelques détours et arrêts pour nous montrer de sympathique endroits de la ville, dont le palais royal et des chauves-souris diurnes frugivores accrochées aux fils électriques.
Mr Ramet aura bien mérité ses 38 dollars !

Mr Ramet 2